68 premières fois – 10. La Petite galère

Logo 68Laura est une jeune fille un peu perdue, brusquée par la vie. Agressée perpétuellement par son passé, un environnement glauque et oppressant, elle se démène dans la banlieue parisienne, qui semble se refermer sur elle comme une geôle. Orpheline, Laura vit chez sa grande sœur ; c’est sa seule famille. Elle survit.

D’une écriture directe, crue, froide, Sacha Després montre avec une poésie innocente et déchirante les excès, la perversion, l’horreur.

Dans un monde dysfonctionnel où les sentiments ne peuvent qu’être idéalisés, rêvés, où toute expression du bonheur se trouve dévoyée, où les facettes de la féminité, dépeintes avec justesse se télescopent et se complètent, quelles formes l’amour peut-il encore prendre ?

Sacha Desprès, née en 1981, est artiste peintre. La Petite galère est son premier roman.

Publicités
Cet article a été publié dans Rentrée littéraire, Rentrée littéraire 2015, Romans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s