68 Premières fois – Lancement du chantier

La rentrée littéraire d’automne a toujours été ce moment de foisonnement créatif, de nouveaux talents, de prix littéraires, de médiocrité et de génie, de monstres sacrés et de surprises.

On nous en parle des mois à l’avance, parfois à peine à l’issue de la rentrée de janvier. La presse a déjà choisi ses préférés.

Amélie Nothomb, l’un des géants de la littérature contemporaine francophone, est toujours au rendez-vous. Depuis 1992 et le succès phénoménal d’Hygiène de l’assassin, elle publie un livre par an, à la rentrée.

En 1999, elle était là avec Stupeur et tremblements, très remarqué, mais c’est Christine Angot qui crée la surprise avec L’Inceste. Je pourrais ainsi égrener toutes les rentrées littéraires, de L’Amant jusqu’à Merci pour ce moment, mais c’est d’autre chose dont j’aimerais parler. Tout en espérant qu’une future ex-première dame n’aura pas nourri de velléités d’écritures, et à notre grand désarroi, ne viendra pas polluer têtes de gondoles, plateaux de télévision, vitrines de librairies…

Livres Hebdo a annoncé 589 nouveaux romans. Derrière ce chiffre lourd de Khadra, de Sthers, d’Ormesson et de chapeaux noirs belges et extravagants, se cachent, plus frêles, plus discrets, 68 parmi eux qui vivront cette rentrée avec une émotion redoublée. C’est leur premier roman, leur toute première fois.

Après avoir travaillé longuement, trituré leur texte, aimé les mots, souhaité leur donner un sens, une mesure, ils voient leur persévérance récompensée. Qu’ils soient résignés, ambitieux, dévorés par la fierté ou par l’espérance, ils sont soixante-huit à avoir osé débuter, se lancer.

Logo 68

En prenant connaissance de la liste des soixante-huit romans, et sachant de par son expérience de lectrice invétérée et boulimique, la place exiguë qui sera réservée d’une part aux petites maisons d’édition, et a fortiori aux primo-romanciers de ces maisons comme des plus importantes, la chroniqueuse-radio et blogueuse littéraire Charlotte Milandri1, fondatrice du blog l’insatiable Charlotte, a nourri ce projet un peu fou qu’elle a orchestré avec maestria. Ce projet, qui fédère en tout une quarantaine de personnes, et auquel je me suis rallié, a pour but de lire les soixante-huit premiers romans avant la fin de l’année, puis de faire circuler les ouvrages au sein du groupe pour ensuite en parler autour de nous, sur la plateforme Lecteurs.com ou sur son blog. Car il s’agit aussi de réunir de nombreux blogueurs et blogueuses dans le but de donner à ses romans une visibilité sur Internet qu’ils n’auraient pas eu via la presse traditionnelle. Parmi ses blogueurs, je me plais à en citer quelques-uns, comme Denis Arnoud ( les Lectures du hibou2), Sabine Faulmeyer (le Carré jaune3), Céline Huet ( Arthémiss4)ou encore la romancière Myriam Thibault5, car il me paraît important que l’on puisse donner une véritable légitimité aux blogueurs, souvent relayés en critiques de seconde zone alors que ce sont eux qui font le net aujourd’hui.

Ce projet donc, qui lie solidarité, amour des livres et désir de promouvoir tous les nouveaux talents, a enthousiasmé les éditeurs et ma moi-même séduit.

Parmi ces soixante-huit premiers romans, j’en suis persuadé, des débuts prometteurs, des belles trouvailles, des pépites, des surprises. Ce sera avec grand plaisir que je vous en parlerai.

2leslecturesduhibou.blogspot.fr

Publicités
Cet article a été publié dans Romans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 68 Premières fois – Lancement du chantier

  1. Françoise dit :

    Longue vie à ton blog! J’irai le lire avec plaisir pour voir si tu y consignes des impressions de lecture qui ressemblent aux miennes, concernant ce fameux « club des 68″…

    J'aime

  2. coppet dit :

    Ravie de faire également partie de cette belle aventure. Anita

    J'aime

  3. caroline dit :

    Ravie de retrouver des avis pertinents pour mes prochaines lectures merci a tous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s